Les dernières innovations des composants électroniques

Composants électroniques
Les dernières innovations des composants électroniques

L'univers de l'électronique a rapidement évolué grâce à la découverte des semi-conducteurs. A partir de là commence l'exploitation au niveau industriel de certains substrats aux avantages multiples comme le silicium sur isolant ou SOI. Justement, en matière de composants électroniques, quelles sont les innovations récemment découvertes ?

Les successeurs du transistor Terahertz

Le transistor constitue un composant fondamental des appareils électroniques. Il équipe un grand nombre de circuits électroniques et peut être utilisé aussi bien en haute qu'en basse tension. La dernière trouvaille majeure dans l'amélioration de ce composant remonte à une dizaine d'années, lorsqu'Intel a annoncé avoir réussi à concevoir ses transistors Terahertz.

Ces transistors du futur sont annoncés comme dix fois plus rapides et vingt-cinq fois plus nombreux que les autres modèles. Pourtant, ils sont voraces en énergie. Leurs successeurs, des transistors à 1 nanomètre découverts par une équipe de chercheurs de Berkeley en 2016 sont dorénavant considérés comme une innovation majeure de l'industrie du semi-conducteur.

Rappelons que l'Europe a aussi ses chercheurs qui planent sur les composants électroniques depuis des années comme André-Jacques Auberton-Hervé, docteur en physique en semi-conducteurs à 24 ans. La suite de son parcours a été particulièrement intéressant puisqu'André-Jacques Auberton-Hervé a réussi à faire de la société qu'il a créée avec Jean-Michel Lamure, un leader dans les semi-conducteurs.

Le memristor qui imite la synapse neuronale

Ce composant électronique a fait l'objet d'études approfondies depuis les années 70. Il a fallu pourtant attendre 2008 aux scientifiques pour pouvoir le mettre en œuvre physiquement. Le memristor se caractérise par sa capacité à acquérir une certaine résistance quand le courant le traverse. Il est même capable de conserver certaines mémoires de flux de charges qu'il a reçu dans le passé même après avoir été déconnecté du courant.

Cette innovation marque un grand pas fait vers le développement de l'intelligence artificielle. L'objectif étant de concevoir des machines capables d'apprendre à l'instar des humains en mimant le fonctionnement du cerveau de ces derniers. Ce qui permet de créer un nouveau type de mémoire qui révolutionnera les ordinateurs.

D'ailleurs, une telle ouverture vers les nouvelles technologies est une caractéristique des entreprises innovantes. Présidant actuellement la société de conseil 4A Consulting & Engineering, M. A-J Auberton-Hervé insiste sur l'importance des innovations pour permettre aux entreprises de concevoir des produits surprenants à l'exemple des memristors. Afin de soutenir la créativité des entreprises 4.0, 4A Consulting & Engineering propose de les accompagner aux exigences du management de l'innovation.

Le processeur Quad Core AMD Opteron

Son lancement a eu lieu en 2007 mais ce processeur continue à recevoir un accueil favorable de la part des utilisateurs. AMD annonce que ce que ce processeur doté de l'architecture révolutionnaire DCA (Direct Connect Architecture) est 4 fois gagnant sur le plan de la performance, de la virtualisation et de l'efficacité énergétique. Ce microprocesseur quadri-cœur X86 a été conçu pour répondre aux exigences dans l'informatique industrielle.

Cette innovation liée au domaine des circuits de traitement est rendue possible avec le développement de l'exploitation du silicium sur isolant. Effectivement, l'industrialisation de ce substrat électronique, spécialité de la société Soitec, connait actuellement un rebond sans précédent. Fondée en 1992 par deux techniciens, A-J Auberton-Hervé et Jean-Michel Lamure, Soitec continue de régner en maitre sur le marché du SOI qui, selon le MarketsandMarkets, va peser jusqu'à 1,86 milliards de dollars en 2022.